Je ne porte plus de soutien gorge


Style de vie / vendredi, août 10th, 2018

Le soutien-gorge est un sujet qui fais débat de nos jours. Avec ou sans soutiens-gorge? Est ce que tu portes des soutiens-gorge? Quand j’étais petite donc on va dire il y a 10 ans maintenant, cette question ne se posait pas.

Je me souvenais lorsque ma grand-mère me parlait de la poitrine, elle me disait toujours qu’il était important de la cacher. Assez contradictoire à ma façon de penser aujourd’hui. Pourquoi vouloir cacher notre poitrine? Une chose tout à fait naturelle et présente chez toutes les femmes.

Je pense simplement que le fait que cette partie de la femme est été « sexualisée ». Ainsi cela à suffit à mettre dans la tête de la société que cette partie du corps devait être cachée. Seulement, un homme à lui aussi une poitrine, des tétons. Simplement cette poitrine ne se développe pas à cause des chromosomes sexuels masculins.

• Quels sont les effets néfastes du soutien-gorge ?

Des études ont été réalisées sur l’utilité du soutien-gorge et les effets qu’il peut produire sur la santé. Sur beaucoup de ces études le constat était le même, il révélait l’inefficacité du soutien-gorge et de nombreux effets néfastes sur la santé.

Il favorise la chute des seins. Ce que l’on entend par la chute du siens, c’est ce que l’on appelle plus communément les gants de toilette. En effet vos seins sont composés de ligaments, qui ont pour utilité de maintenir votre poitrine. Lorsque vous porter un soutien-gorge, vos ligaments n’effectuent plus le travail qu’ils sont censé faire. Ainsi, les tissus de vos ligaments s’étirent et provoque la chute du siens.

Ils compriment la poitrine. En comprimant votre poitrine, le soutien-gorge favorise une mauvaise circulation du sang. C’est ainsi que des éléments ne peuvent plus circuler correctement dans votre poitrine et peuvent s’accumuler en créant des kystes et parfois même des cellules cancéreuses dans le cas le plus grave.

• Pourquoi et comment est venue cette envie d’arrêter de porter des soutiens gorges ?

J’ai arrêté de porter des soutifs depuis maintenant mi novembre 2017 et depuis je ne regrette absolument pas d’avoir pris cette décision. Au début j’étais assez sceptique quant au fait de ne pas porter de soutien-gorge « en public ». J’avais beaucoup d’a priori et de peur.

Peur du regard des gens, des critiques qui peuvent en découler, si j’allais me sentir à l’aise, si je n’allais pas me sentir gênée, etc… Puis au moment où je me suis senti prête, je me suis lancée et me suis dit que je n’avais rien à perdre. Ce n’est pas quelque chose de grave en soit et je ne pouvais en tirer que du positif dans tous les cas.

Au fil des semaines je me suis vraiment bien habituée. Même si je t’avoue que par moment ce n’étais pas facile de pouvoir s’habiller comme je le voulais. Je ne voulais pas que mes tétons soit trop apparent. Du coup il a fallu faire le tri dans mes vêtements. Entre ceux que je pouvais porter et ceux qui étaient trop transparent.

Au bout de quelques mois je me suis de mieux en mieux habituée, je ne sentais même plus la différence entre avoir un soutif ou non. Je ne sentais plus mes seins se balancer de droite à gauche et me sentais à l’aise dans n’importe quelles circonstances. Tout mes a priori ont disparus et j’ai pu réadapter ma garde-robe.

A l’heure actuelle j’ai toujours le même ressenti et j’ai pu constater beaucoup de bienfaits, autant physique que psychique. Désormais j’encourage d’autres femmes à le faire et à se libérer des soutien-gorge !

• Quels sont les bienfaits que j’ai pu ressentir

Au niveau physique j’ai pu constater plusieurs changements.

  • Mes seins sont beaucoup plus fermes qu’au début
  • Beaucoup moins tombant
  • Ils ont repris une forme naturelle, tandis qu’avant j’avais plus gros écart entre mes seins
  • Les douleurs que j’avais quand je me réveillais ou quand je me déplaçais on totalement disparu.
  • J’avais aussi tendance à avoir des kystes qui se formaient et disparaissaient au bout de quelques semaines. Ils était dû à la compression de ma poitrine et depuis que le soutien-gorge ne fait plus parti de ma garde-robe je n’ai plus ce soucis.

Au niveau psychique cela a été d’une grande aide pour moi de prendre cette décision.

  • J’ai dû apprendre à accepter mon corps avec ses formes et tel qu’il est
  • Ne plus faire attention au regard des autres, de leur avis et de ce qu’ils peuvent dirent à mon sujet
  • J’ai réussi à prendre confiance en moi. Grâce au fait que j’ai dû accepter mon corps, la confiance en sois s’est développée naturellement

Il ne faut pas oublier que j’ai pu tirer des bénéfices au niveau économique, vu que je n’ai plus de budget à consacrer pour mes soutien-gorge et mon porte monnaie m’en remercie.

Pour finir sur cet article, je te conseille vivement de tenter l’expérience et de te faire ton propre avis mais je suis sûr que tu n’en tireras que du positif et que cela ne pourra te faire que du bien. Pour ma part je ne regrette absolument pas d’avoir pris cette décision, je me sens enfin en accord avec moi-même et mon corps et je n’en demande pas mieux !

Tu es plutôt avec ou sans soutien-gorge?

3 réponses à « Je ne porte plus de soutien gorge »

  1. très intéressant comme retour d’expérience ! après il y a quand me^me la « praticité » surtout pour les grosses poitrines. J’adore ne pas en avoir mais pour travailler etc, je me dis quand même que ce n’est pas forcement très pratique. Merci pour ce partage intime riche en expérience !

    1. Coucou, pour ma part j’ai quand même une forte poitrine (D/E) et cela ne me déranges pas plus que ça lorsque je vais travailler ou quoi, après je pense que c’est une question personnelle et que chacune ressent les choses de façon différentes 😊

Les commentaires sont fermés.